Auribeau



Auribeau Ses habitants sont les Auribellois. Auribeau-sur-Siagne est un village médiéval du XIe siècle situé entre Cannes et Grasse et perché sur un éperon rocheux surplombant la Siagne.

Construit pour permettre aux habitants de se protéger des agressions extérieures.

Dans un acte de 1158, le pape confirme la possession aux évêques d'Antibes de ses domaines et des dîmes sur les églises d'Auribeau, de Pégomas, de Notre-Dame-de-Valcluse et de Mouans. L'évêque de Grasse, Jean-André Grimaldi, dans un contrat du 5 juin 1497, a fait venir des habitants des diocèses d'Albenga et de Vintimille pour reconstruire des maisons à l'intérieur de l'enceinte du village et pas au-delà.

C'est donc à partir du XVIe siècle que le vieux village actuel a été construit. L'église située hors les murs date du XVIIe siècle. Au XVIe siècle, la Siagne était navigable entre Auribeau et Mandelieu et servait de voie d'échanges. En 1692, les habitants s'opposent aux réquisitions de travailleurs pour construire les fortifications d'Antibes.

En 1707, au cours de la guerre de Succession d'Espagne, le village est envahi et mis à sac par les armées françaises et Austro-Sardes. En 1720, la peste de Marseille va conduire à une fermeture du village alors qu'une brèche avait été faite au moment de la construction de l'église à l'extérieur de l'enceinte, en 1717.

Retour à la liste Nous contacter Sources texte et photos www.wikipedia.org